A quel point la stratégie digitale de l’établissement est importante dans le hors domicile ?

Il est maintenant sûr que le contexte particulier dans lequel nous sommes va continuer pour quelque temps. Bien que le nombre de fermetures dans le secteur du hors domicile soit encore aligné avec les années précédentes, la vague de fermetures ne commencera vraiment que lorsque les portes des établissements pourront être réouvertes et que le soutien cessera. De toute évidence, le soutien ne peut pas être maintenu à long terme. Dans notre base de données avec tous les établissements du hors domicile, nous constatons déjà une augmentation du nombre de fermetures dans quelques villes. Le graphique ci-dessous présente un aperçu des chiffres et des pourcentages des établissements fermés du 1er janvier au 31 octobre 2020 (la courbe noire représente la moyenne sur l’année).

Figure 1

Normalement, sur une année entière, environ 10% des restaurants et cafés ferment. Cette année, ce taux de fermeture est déjà atteint à fin octobre. Le nombre de fermetures a augmenté en particulier ces derniers mois, alors que cet été les chiffres étaient encore juste en dessous de l’année précédente. Cependant, il existe de grandes différences entre les villes. Des villes comme Lyon, Bordeaux et Marseille ont été durement touchées par les mesures de la deuxième vague, notamment le couvre-feu instauré mi-octobre. Dans d’autres villes comme Dijon, Strasbourg et Lille, le niveau est même inférieur à l’an dernier. Les mesures locales supplémentaires contre le virus semblent donc avoir conduit à davantage de fermetures.

Mais est-ce une solution d’attendre sans agir ou est-ce que les managers des établissements peuvent faire quelque chose ?

Datlinq cartographie le marché de la restauration hors domicile depuis des années et a maintenant commencé à étiqueter les établissements pour connaître leur vitalité en ligne. Avec cette étiquette, vous avez une idée de l’activité en ligne d’un point de vente. Différents aspects sont pris en compte pour arriver à ce classement. Par exemple, nous vérifions si un point de vente a toujours un site Web actif, effectue de la livraison / de la vente à emporter et s’il existe des critiques récentes sur divers réseaux sociaux ainsi que le niveau d’activité en ligne. Cela se traduit par le graphique suivant où l’on lit le niveau de vitalité moyen par ville.

Figure 2

Rennes obtient le meilleur score et Cannes le plus bas. Cela signifie qu’à Rennes les établissements sont généralement plus actifs en ligne qu’à Cannes. Il est important de noter qu’il s’agit de la moyenne et bien sûr, il peut y avoir des différences entre point de ventes.

Au niveau ville, nous ne constatons pas de lien direct entre les fermetures dûes au Covid et le score de vitalité des établissements. Pour identifier ce lien il est nécessaire de regarder au niveau activité dans les villes.

Pour un fournisseur, un score de Vitalité en ligne peut donner une indication sur l’activité actuelle du point de vente : Le point de vente s’adapte-t-il autant que possible et commence-t-il à travailler avec des alternatives ou ferme-t-il temporairement les portes ? Bien entendu, l’exception ici confirme également la règle. Il existe de nombreux exemples d’établissements qui livrent à des clients réguliers pendant ces périodes sans le mentionner en ligne. Les commandes sont transmises au moyen d’une application ou d’un appel. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos données et nos options pour faire une sélection appropriée pour des groupes cibles et des produits spécifiques, veuillez nous contacter.

Retour au sommaire

En savoir plus